Autres informations et services officiels : www.belgium.be

Rapport Toxicovigilance biocides 2021

biocideproduct

A la demande du service Biocides du SPF Santé publique, le Centre Antipoison a rédigé un rapport annuel sur les intoxications aigües impliquant des produits biocides (étude Toxicovigilance 2021). Ce rapport, portant sur l’année 2021, met en évidence l’effet de la pandémie de Covid-19 : les expositions accidentelles aux désinfectants employés pour l’hygiène humaine sont encore nombreuses, similaire à la situation en 2020.

Cette étude présente les expositions par groupe et par type de produit, sur la base des informations disponibles : substances actives, victimes (humaines ou animales, groupe d'âge, sexe), symptômes et degré de gravité des symptômes. L'évolution du nombre d'appels par type de produit est également illustrée (2015-2021).

Sur les 61 029 appels reçus par le centre antipoison en 2021, 3929 portaient sur des expositions aux produits biocides. Les résultats les plus frappants concernent les désinfectants : en 2020 et 2021, le Centre Antipoisons a reçu environ 5 fois plus d’appels impliquant des désinfectants cutanés  (type de produit 1) qu’en 2019. Cette augmentation est liée à l'utilisation généralisée des gels et solutions hydroalcooliques pendant la pandémie de Covid-19. En ce qui concerne les désinfectants pour les surfaces (type de produit 2), l’augmentation du nombre d’appels est toutefois moins prononcée : environ 1,5 fois de plus en 2021 qu’en 2019 (650 appels en 2021 contre 414 en 2019).

Les accidents sont notamment causés par le comportement exploratoire des jeunes enfants, des confusions entre produits, le transvasement de liquides dans d'autres récipients ou encore par une mauvaise utilisation. Par exemple, des enfants peuvent accidentellement recevoir dans l’œil des projections de solutions hydroalcooliques provenant de distributeurs de désinfectant placés à l'entrée des magasins. L’inhalation de vapeurs de chlore, quant à elle, survient fréquemment lors de la manipulation de produits destinés à désinfecter l'eau d'une piscine.

Il est important de noter que de nombreux accidents peuvent être évités par un stockage approprié des biocides dans leur emballage d'origine, et hors de portée des enfants et des animaux domestiques. La campagne "Lire avant utilisation" du SPF Santé publique promeut une utilisation plus sûre des produits chimiques en mettant en évidence certains accidents courants et la manière de les éviter.

 

En savoir plus

Rapport de toxicovigilance pour les biocides 2021 (suivi des intoxications), disponible en français et néerlandais.  voir la section publications

La campagne Lire avant utilisation.

Centre Antipoisons

 

Retour au début